AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [PV: Loona, Aoki] Une histoire de dédommagement

Aller en bas 
AuteurMessage
Kumiko Hayashi
Les Âmes Spirituelles
Les Âmes Spirituelles
avatar

Messages : 42
Passage pour un prochain pouvoir : 92
Date d'inscription : 23/08/2012
Age : 24
Localisation : Japon

Carte d’identité
Age : 17 ans
Pouvoir: Clairvoyance

MessageSujet: [PV: Loona, Aoki] Une histoire de dédommagement   Sam 24 Nov - 11:22


Deux jours après l'éprouvant bal d'Halloween où la soirée de la jeune fille avait été gâchée par plein de facteurs divers, elle avait demandé réparation à la rousse qui selon elle était l'origine de ce chaos. En effet, la petite avait provoqué un professeur et celui-ci à bout de nerf avait fait pression au sens propre du mot sur tous les participants à cette fête. Sauf Kami bien sûr. Intouchable, elle les avait regardé depuis le poste d'entité magique avec de grands yeux amusés. Kumiko en avait eu plus qu'assez et n'avait même pas pris la peine de répondre à la pauvre dépitée chahuteuse. Elle avait croisé les bras d'un air sévère et avait décrété:

«-Un déjeuner.»

Des mots froids, tranchants comme une lame qui venait d'être aiguisée. Les excuses orales ne suffisaient pas et si cette petite refusait de prendre sa part de responsabilité, elle serait sûre que la Reine Blanche lui mènerait la misère. D'ailleurs, peut être qu'elle accomplirait sa vengeance malgré le fait qu'elle ait accepté. Oui, la veille, cette @#!*!X! avait osé omettre leur rendez vous pour profiter d'une grasse matinée. Ne doutez pas que Kumiko était allée la réveiller à grands coups dans le derrière mais lorsqu'elles étaient revenues au coin cafet, celle-ci avait déjà fermé. La jeune fille fut d'une humeur massacrante toute la journée et la rousse eut bien fait de conserver une distance de sécurité. Cette cafétéria était d'un prix exorbitant du genre un croissant = 3207¥. Mais cela valait bien les actes irréfléchis de cette insolente.

Justement, la voilà qui arrivait. La jeune fille aux cheveux argentés coiffés ce matin même par un coiffeur de renommé, tapa une pulsation élevée avec son pied. C'était tellement régulier qu'on aurait pu dire qu'elle était en proie à une musique entraînante. Mais en regardant son visage, on pouvait y lire de la colère, de la frustration et de l'agacement.


-Dix minutes de retard, lança-t-elle d'un ton calme qui cachait bien des choses.

Elle attendit en la dévisageant des pieds à la tête, qu'elle débite ses excuses ou avoue bredouillement qu'elle était encore dans l'erreur. Kumiko s'intéressa brièvement à sa queue et ses oreilles. Après tout, on trouvait de tout ici. Une question lui traversa l'esprit à la vitesse de la lumière. Son nom ? Aucunes idées et ça ne l'intéressait pas le moins du monde. Un déjeuner et son aura menaçante s'apaiserait enfin.

-J'espère que tu n'as pas oublié ta tête et surtout ton argent.

Et si c'était le cas, elle aurait droit au regard méprisant de la jeune fille. Un regard qui fait assez froid dans le dos à vrai dire.

---------------✄----------------

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Kumiko Hayashi le Sam 25 Mai - 11:46, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loona
Les Âmes Spirituelles
Les Âmes Spirituelles
avatar

Messages : 56
Passage pour un prochain pouvoir : 74
Date d'inscription : 23/08/2012
Age : 591

Carte d’identité
Age : 585
Pouvoir: Déesse déchue

MessageSujet: Re: [PV: Loona, Aoki] Une histoire de dédommagement   Sam 24 Nov - 21:14

Déjà deux jours depuis cet incident lors du bal, je n'arrête pas d'y penser, il fallait que je trouve un plan pour me réconcilier avec monsieur mauvais perdant et j'en avais un ! Il ne reste plus qu'a le mettre en place, pour cela, il faudrait que je retrouve cette autre fille, cette brunette bien foutue. J'ai chercher partout ! les toits, les salles de classe, les toilettes même sous les douches ! R.I.E.N du tout ! Il ne peut rester qu'un endroit ... Les chambres ! J'irais toutes les fouiller s'il le faut. Je me dirigeais donc vers les chambres empruntant les couloirs labyrinthique du pensionnat, droite gauche, devant, derrière, impossible de trouver celui qui me mènerait à ces foutu chambres. Arrivée à un certain couloir, je vis une fille que je n'avais jamais vue avant, elle tapait du pied en rythme et avait l'air bien énervée.

-Dix minutes de retard

Dit la fille d'un ton calme, je regardais autour de moi voir à qui elle s'adressait cependant .. il n'y avait que moi ! Aurais-je dans mon subconscient invitée cette fille que je ne connais pas ? Tout ceci est illogique ! En tout cas, cette fille m'adressait bien la parole ! Elle me fixait comme si elle attendait quelque chose de ma part, je me demande bien quoi ? Je n'ai vraiment pas le temps de jouer au devinettes ..

-J'espère que tu n'as pas oublié ta tête et surtout ton argent.

Comment ça ma tête et mon argent ? Je ne comprend rien mais alors la rien du tout ! Je suis endettée ? Je n'ai rien fais pourtant *sigh*. Mais j'y repense, à cette soirée, j'avais énormément bu et je me souviens avoir fait quelques paris avec les personnes présentes, j’espère que je n'ai rien parier d'important.

Qu'est ce que j'ai fais exactement ? Je n'ai pas d'argent de toute façon ~~

Je mis ma tête dans une direction semi-opposée à sa silhouette et secouais ma queue tel un balancier à l'envers pour montrer mon indifférence envers sa demande lui montrant bien que je n'étais pas consentante à payer quoi que ce soit. Moi des dettes et puis quoi encore, je ne payerais rien du tout ~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kumiko Hayashi
Les Âmes Spirituelles
Les Âmes Spirituelles
avatar

Messages : 42
Passage pour un prochain pouvoir : 92
Date d'inscription : 23/08/2012
Age : 24
Localisation : Japon

Carte d’identité
Age : 17 ans
Pouvoir: Clairvoyance

MessageSujet: Re: [PV: Loona, Aoki] Une histoire de dédommagement   Sam 24 Nov - 22:37


La petite renarde faisait semblant de ne pas comprendre la situation. Du moins, c'était ce dont Kumiko était persuadée. Sans se soucier de sa présence, elle remua sa queue comme si elle prenait du bon temps à admirer un paysage mural.


-Ce mur est si intéressant que ça ? Ironisa-t-elle. Tu as raté la fenêtre qui est juste à un mètre de lui à moins que tu l'aies fait exprès ce qui ressemblerait dans ce cas au cancre de la classe puni dans le fond, sans vouloir te vexer.
-Qu'est ce que j'ai fais exactement ? Je n'ai pas d'argent de toute façon ~~

La jeune fille qui avait été prête à lui pardonner s'assombrit. Ses yeux devinrent presque noir et fixaient une chaîne invisible autour de la rousse. Le nombre flottait paisiblement, sans se douter qu'un grand danger se trouvait à proximité. Contrairement à son expression, le reste de son corps était détendu, les mains délicatement ouvertes et les jambes sereinement croisées. Puis, la face de Kumiko redevint normale. Elle allait calmement lui expliquer la situation. Ensuite, tout dépend de l'issue de la conversation: elle la chatouillerait un peu ou pas.

-Je déduis que tu as la mémoire courte. Pour résumer, au bal tu as causé pas mal de dégâts. Tu en as même reconnu les tords. Ainsi, je t'ai demandé remboursement par un déjeuner à la cafétéria, que tu as accepté tout de suite de bon cœur d'ailleurs. Hier, tu n'es pas venue. Je suis donc allée te chercher dans ta chambre où tu ronflais encore. Quand nous sommes revenues, le bar était fermé et tu m'as donc promis le lendemain puis tu es repartie. Voilà. Dois-je rentrer dans les détails pour que ta petite tête arrive à suivre ? L'argent n'est pas si important que ça. Je demanderai au barman témoin de ton serment de mettre à ta note.

Durant toute sa tirade, elle n'avait pas bougé d'un cil. Juste les lèvres se mouvaient en articulant vite et clairement chaque fait. On aurait pu se demander si elle respirait d'après son immobilité. C'était entre autre une façon de conserver son calme, la meilleure attitude à adopter quand on est très énervé mais qu'il faut parler comme s'il n'en était rien. En attendant la réponse de la renarde, une statue aurait perdu contre la jeune fille au jeu de la statique. Cependant, le visage qu'elle tirait était étrangement doux, sans trace de violence ou d'envie de meurtre. Une technique à laquelle elle s'était entraînée pendant des années afin de stopper ses pulsations.

---------------✄----------------

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loona
Les Âmes Spirituelles
Les Âmes Spirituelles
avatar

Messages : 56
Passage pour un prochain pouvoir : 74
Date d'inscription : 23/08/2012
Age : 591

Carte d’identité
Age : 585
Pouvoir: Déesse déchue

MessageSujet: Re: [PV: Loona, Aoki] Une histoire de dédommagement   Dim 25 Nov - 19:51

La jeune fille plutôt détendue pour une affaire d'argent me rappela divers moments bref que j'avais totalement oublier, soit des moments peut important.

-Je déduis que tu as la mémoire courte. Cela dépend pour quoi ~~ Pour résumer, au bal tu as causé pas mal de dégâts. Je sais je sais ~~ Tu en as même reconnu les tords. Heuu même publiquement ? Ainsi, je t'ai demandé remboursement par un déjeuner à la cafétéria, que tu as accepté tout de suite de bon cœur d'ailleurs. De quoi ?! Jamais je n'aurais fais une chose pareil .. quoi que ? Je devais surement ne pas vraiment l'écouter et répondre un de ces oui spontanée pour que l'on me laisse tranquille Hier, tu n'es pas venue. Je suis donc allée te chercher dans ta chambre où tu ronflais encore. Perverse ~~ Quand nous sommes revenues, le bar était fermé et tu m'as donc promis le lendemain puis tu es repartie. Holala ça devient compliquer cette histoire Voilà. Dois-je rentrer dans les détails pour que ta petite tête arrive à suivre ? L'argent n'est pas si important que ça. Alors tu n'as qu'a payer ton truc toi même ~~ Je demanderai au barman témoin de ton serment de mettre à ta note.

La jeune fille parlait sans bouger d'un pouce, l'on aurait dit un robot, qu'elle déstresse un peu quoi ~~ je retournais mon regard sans sa direction et m'approchais doucement de la jeune fille pour lui pincer ses joues jusque former un sourire.

"Aller souris un peu, tu es nettement plus belle de cette manière ~~ Tu es comme ça car tu as faim surement ? .. Bah tien je vais te faire manger moi."

J'allais en direction de la cafétéria vers les croissant, le prix était heuu ? ça fait beaucoup 3000 Yens ? Bof peut importe je n'ai pas d'argent, le dirigeant de la cafet' avait le dos tourner, le moment idéal pour .. Je passa ma main par dessus la vitrine ou derrière se situait un nombre satisfaisant de croissant, je me demande combien elle en voudrait .. Prenons les tous, je verrais plus tard ! de toute façon j'ai aussi faim, je pris le panier et sortie en vitesse de cet endroit pour retourner voir cette jeune fille, elle n'avait pas bouger, c'est comme si le temps était stopper avec elle, je tendis mes bras plein de croissants dans sa direction. Et lui dit avec un croissant en bouche :

"Voila ♪ tu n'as plus qu'a te chervir mais laiche m'en quelque un quand même."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kumiko Hayashi
Les Âmes Spirituelles
Les Âmes Spirituelles
avatar

Messages : 42
Passage pour un prochain pouvoir : 92
Date d'inscription : 23/08/2012
Age : 24
Localisation : Japon

Carte d’identité
Age : 17 ans
Pouvoir: Clairvoyance

MessageSujet: Re: [PV: Loona, Aoki] Une histoire de dédommagement   Dim 25 Nov - 21:34


Heureusement que la petite renarde partit après lui avoir pincé les joues. Le comptoir où était posé sa main subit les dégâts à sa place. Ses doigts s'enfoncèrent dedans comme dans du beurre puis ils voulurent se refermer en un poing. Le bois craquela sur une bonne longueur. Kumiko reposa calmement sa main sur ses genoux tandis que la rousse arrivait par derrière. Une profonde trace de griffes avait marqué le comptoir mais la jeune fille était toujours aussi calme. Un tas de croissants empilés dans les bras de la mal élevée qui parlait avec la bouche déjà prise.

-Voilà ♪ tu n'as plus qu'à te chervir mais laiche m'en quelques uns quand même.

Kumiko jeta un rapide coup d'œil à cette nourriture douteuse. Sans daigner tourner la tête, elle répondit durement:

-Cette cafétéria dispose d'un service de qualité. Je ne vois pas pourquoi j'irai manger quelque chose d'une façon aussi grossière. Je t'assure que le barman est gentil. Il ne va pas te manger.

Elle renifla l'air. Elle ne raffolait pas du tout de cette boulangerie chaude. Elle se força à garder une expression neutre.

-Et puis, tu aurais pu me demander mon avis. J'ai les croissants en horreur.

Comme la renarde ne réagissait pas, elle décida de prendre les choses en main. D'une voix forte elle appela le dirigeant pour passer commande.

-Bonjour, je voudrais le menu à 10700¥ s'il vous plaît, dit-elle avec un mince sourire puis désigna la rousse. Voici la fameuse belle au bois dormant que vous avez vu hier. Et aujourd'hui, elle est bien décidée à tenir sa promesse. Prennez sa commande je vous prie.

Sans un regard vers son hôte, elle s'assit correctement, face au comptoir. Lorsqu'on lui apporta les mets, elle se rappela vaguement les déjeuners de luxe qu'elle s'offrait à Paris dans le temps. En un rapide calcul, elle convertit le prix de son petit-déjeuner en euros. Environ 100€. C'était raisonnable. Pendant qu'elle buvait sa tasse, elle aperçut du coin de l'œil le professeur Aoki assis non loin.

-Bonjour professeur. Vous êtes bien matinal. Que diriez-vous de vous joindre à nous ? Notre chère amie a vraiment bon cœur. Elle a décidé de tout nous payer.

---------------✄----------------

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroyuki Aoki
L'Inoubliable Infernal
L'Inoubliable Infernal
avatar

Messages : 52
Passage pour un prochain pouvoir : 100
Date d'inscription : 23/08/2012

Carte d’identité
Age : 28 ans
Pouvoir: Contrôle de la gravité, Contrôle du Sang et Clairaudience

MessageSujet: Re: [PV: Loona, Aoki] Une histoire de dédommagement   Lun 26 Nov - 21:03

Le réveil du prof fut quelque peu mouvementé. Déjà qu'il avait assez mal dormi à cause de ces nombreux rêves, dont on ne donnera pas les détails, il fallait en plus qu'un cauchemar de son passé survienne au moment où le sommeil devint plus profond. Un soupire sortit de sa bouche. Son regard passa sur son blondinet et il se demanda comment, lui, arrivait à dormir si profondément. Aoki avait, depuis quelques temps, beaucoup du mal à avoir des nuits complète. A croire que le sort s’acharnait sur lui, tient... Il était donc de mauvaise humeur.

Le brun se leva de son lit, s'habilla lentement et sortit de la chambre 69 silencieusement pour ne pas réveiller Rei. Si son colocataire n'avait pas été là, il aurait directement claqué la porte en y mettant toute sa force pour réveiller tout le dortoir, mais dommage pour lui, son blondinet existait. Enfin, il n'allait pas non plus se plaindre de lui puisqu'il était plus qu'adorable, mais, par moment, Aoki devait retenir ces sauts d'humeur par sa faute. Durant sa petite réflexion ces pas l'avait mené à la cafet' où il commanda un café bien noir comme son humeur.

Une fois servis, il ajouta une tonne de sucre dans son café. On ne pouvait plus appeler ça du café. Maintenant c'était du sucre au café. Mais bon, c'était plus fort que lui... Le sucre et Aoki c'est l'amour parfait. Il but une première gorgée mais fut vite dérangé par des élèves. Tout d'abord, le prof n'y fit pas attention mais, très vite, leur présence l'agaçait un peu. Il décida de passer son regard sur le coter pour voir qui était ces deux "inconnus". A sa grande surprise, les deux élèves était la petite pute et Kumiko. Un sourire amusé apparut sur ces lèvres. Apparemment la rouquine se faisait "exploité". Kumiko lui adressa la parole.


"Bonjour professeur. Vous êtes bien matinal. Que diriez-vous de vous joindre à nous ? Notre chère amie a vraiment bon cœur. Elle a décidé de tout nous payer."

Tient, tient. Voilà une offre assez alléchante ! Il n'allait pas se priver de ça ! Son sourire prit une tournure sadique et ses yeux se plantèrent dans ceux de la petite sadique.

"Oh... Voilà une offre que je ne peux pas refuser, très chère. Surtout que je suis d'assez mauvais poil. J'espère que madame sera assez généreuse pour m'offrir le plus cher des menus !"

---------------✄----------------

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loona
Les Âmes Spirituelles
Les Âmes Spirituelles
avatar

Messages : 56
Passage pour un prochain pouvoir : 74
Date d'inscription : 23/08/2012
Age : 591

Carte d’identité
Age : 585
Pouvoir: Déesse déchue

MessageSujet: Re: [PV: Loona, Aoki] Une histoire de dédommagement   Mar 27 Nov - 22:19

La bouche encore pleine, je me régalais et ne regrettais pas d'avoir voler des croissants d'une telle saveur, mais soudain la jeune fille vint gâcher ma joie:

-Cette cafétéria dispose d'un service de qualité. Je ne vois pas pourquoi j'irai manger quelque chose d'une façon aussi grossière. Je t'assure que le barman est gentil. Il ne va pas te manger.

Quoi, elle n'aimait pas manger debout ? Mais c'est le principe même de la liberté ! Et puis le barman disons que .. Je l'ai un peu vexer aussi je crois lors de la soirée au bal .. La jeune fille commençait à sentir l'amas de croissant que j'avais entre les bras et e rabaissa le moral au plus bas en une simple phrase.

-Et puis, tu aurais pu me demander mon avis, j'ai les croissants en horreur.

Cette phrase m'avait totalement anéantie, depuis quand les hommes ainsi que les femmes avaient des goûts si dur envers la nourriture ! Autant du poisson j'aurais pu comprendre, surtout de bon matin mais refuser des viennoiseries, sous le choc je n'osais pas bouger, je ne savais pas quoi dire sur le coup et ne dis donc rien. Complètement perdue, j'étais immobile, quand soudain la jeune fille s'assied et commanda au gérant de la cafétéria.

-Bonjour, je voudrais le menu à 10700¥ s'il vous plaît.

lui dit-elle tout en me désignant ! Cela faisait beaucoup de chiffres, beaucoup trop *sigh*

Voici la fameuse belle au bois dormant que vous avez vu hier. Et aujourd'hui, elle est bien décidée à tenir sa promesse. Prenez sa commande je vous prie.

Apparemment je lui ai fais une promesse et une promesse reste une promesse, j'ignore cependant comment faire pour payer ce repas ... Et comme si tout cela ne suffisait pas à ma gauche, d'un coin de l'oeil je vis le mauvais perdant, pourvu que lui ne m'ai pas vu.

-Bonjour professeur. Ho malheur pourquoi ... Vous êtes bien matinal. Que diriez-vous de vous joindre à nous ? Notre chère amie a vraiment bon cœur. Elle a décidé de tout nous payer.

QUOIIII ?! Pour une personne c'était déjà bien assez mais deux ... Bon on va dire que c'est une manière comme une autre de me racheter, voyons ça comme du positif ! Oui .. Du positif !

L'autre énergumène eu un sourire malsain allant dans la direction de l'autre fille. Tout ceci est un complot !!

"Oh... Voilà une offre que je ne peux pas refuser, très chère. Surtout que je suis d'assez mauvais poil. J'espère que madame sera assez généreuse pour m'offrir le plus cher des menus !"

Quel sadisme que cette personne dégageait. Ha, mais j'y pense, ils ont tout a fait raison ! Je ne devrais pas me priver de même, l'on doit savoir manger à sa faim ! J'ai un plan in-faible ~~

Mettez en deux ! Même cinq pourquoi pas !

Ces chiffres colossaux ne me faisaient pas peur ! Je savais ce que je faisais et je le faisais bien, il ne restait plus qu'a attendre que le serveur viennent avec ces plats digne de grands chefs. Mais en faite qu'est ce que j'ai bien pu commander ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kumiko Hayashi
Les Âmes Spirituelles
Les Âmes Spirituelles
avatar

Messages : 42
Passage pour un prochain pouvoir : 92
Date d'inscription : 23/08/2012
Age : 24
Localisation : Japon

Carte d’identité
Age : 17 ans
Pouvoir: Clairvoyance

MessageSujet: Re: [PV: Loona, Aoki] Une histoire de dédommagement   Mer 28 Nov - 20:26


La jeune fille sentit qu'un courant passait entre ce prof et elle. Ils allaient bien s'entendre. Auparavant, elle ne lui avait jamais prêté attention. Mais qui sait si une camaraderie allait naître entre eux. Elle eut surtout l'impression qu'il était content de voir la rousse à côté d'elle.

-Oh... Voilà une offre que je ne peux pas refuser, très chère. Surtout que je suis d'assez mauvais poil. J'espère que madame sera assez généreuse pour m'offrir le plus cher des menus !

Il avait insisté sur le "madame". Kumiko lui rendit son sourire en deux fois plus sadique si c'était encore possible. C'est vrai qu'il s'était fait humilié l'autre soir au bal. Se faire cracher au visage n'est pas une chose qu'on oublie facilement. La jeune fille serait ravie de l'aider à se venger. Surtout que cette renarde l'avait plutôt bien énervée en osant lui tirer les joues. Quand on parle du loup, celle-ci les interrompit dans leur échange de regards où montait une certaine envie de sang.

-Mettez en deux ! Même cinq pourquoi pas !

Kumiko tourna la tête au moment où ses yeux devenaient rouge cramoisi. Ils s'éteignirent lentement. Qu'avait-elle en tête la petite ? Après tout, elle s'en fichait, ce n'est pas elle qui payait. Et de toute façon partir sans payer était... assez dangereux. Elle jeta un regard en coin à la demi-boule opaque collée au plafond. Une caméra de surveillance sophistiquée qui frappait d'un rayon électrique le moindre voleur. Oh que non ça ne faisait pas mal mais les conséquences étaient terribles. Non qu'elle l'ait vécu, elle en avait déjà été témoin. Un jeune qui voulait piquer en douce une noisette sur le bord du comptoir. L'éclair le frappa mais ne lui laissa aucunes séquelles. Ayant l'impression d'avoir berné le système et Kami en personne, il s'en alla en sifflotant. Le lendemain, quelle fut sa surprise lorsqu'il fut à la botte de tout le monde ! Comme c'était le premier à avoir subit ce traitement, il fit la une des journaux parce que et oui il y avait bien des journaux au sein de l'école qui permettaient de suivre l'actualité. Il y en avait d'ailleurs de tous les goûts. Cette mascarade dura un moins durant lequel le pauvre élève ne put s'échapper. Lorsqu'on l'appelait, même s'il était à 300 km d'ici, un sort le faisait revenir en courant. La jeune fille ressentit presque de la pitié pour cet évènement passé. Elle secoua la tête et se tourna vers la renarde.

-Quelque soit ce que tu mijotes, saches que tout se déroulera selon les règles.

---------------✄----------------

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroyuki Aoki
L'Inoubliable Infernal
L'Inoubliable Infernal
avatar

Messages : 52
Passage pour un prochain pouvoir : 100
Date d'inscription : 23/08/2012

Carte d’identité
Age : 28 ans
Pouvoir: Contrôle de la gravité, Contrôle du Sang et Clairaudience

MessageSujet: Re: [PV: Loona, Aoki] Une histoire de dédommagement   Mar 1 Jan - 20:40

"Mettez en deux ! Même cinq pourquoi pas !"

Aoki écarquilla les yeux un court moment. Elle se prenait pour qui elle ? Déjà qu'elle n'avait pas l'argent pour se payer un menu alors en prendre plusieurs... Que pouvait-il bien se passer dans sa tête ? Le brun fronça, d'un coup, les sourcils et plongea son regard dans celui de la renarde. Si elle comptait s'enfuir sans payer, jamais elle réussirait. Déjà, la caméra la surveillait, ensuite Aoki était la pour l'arrêter, aucun bruit ne lui échappait et puis ayant de la haine contre elle, jamais il ne la laisserai partir comme ça. Son visage se détendit. Peut être était-elle suicidaire ? Sa devait être l'une des solutions pour elle pour mettre fin à sa vie ? Si elle l'avait demandé au brun, il l'aurait fait avec grand plaisir. Un sourire s'étira sur se lèvres.

"Quelque soit ce que tu mijotes, saches que tout se déroulera selon les règles."

Aoki acquiesça doucement. Kumiko avait entièrement raison et apparemment les règles allaient être les leurs, alors autant en profiter. Son regard parcouru son environnement. Rien de très exceptionnel. Puis, il se retourna sur le serveur quand les plats arrivèrent. Cinq plats garni de toutes choses. Les yeux d'Aoki pétillèrent un instant en voyant toute cette nourriture mais il se calma bien vite en pensant à quelques choses qui pourrait déplaire à la renarde nudiste. Il la regarda avec un grand sourire.

"Dis moi, quand même, tu ne penses quand même pas que tu vas manger si ? Parce que si c'est ce que tu as prévu, saches que tu n'auras aucune miette de ce qu'il y a présent ici. Ah, et quoi que tu tentes, tu n'y arriveras pas. Rien échappe à mes oreilles."

La pauvre. Elle n'allait rien manger et en plus le brun n'allait vraiment pas la laisser manger. Fort heureusement pour lui, la petite Kumiko était de mèche avec lui et elle ne la laisserai pas manger non plus. Leur plan était presque parfait. Il manquait juste encore un peu de piment pour que vraiment la situation devienne réellement amusante.

---------------✄----------------

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loona
Les Âmes Spirituelles
Les Âmes Spirituelles
avatar

Messages : 56
Passage pour un prochain pouvoir : 74
Date d'inscription : 23/08/2012
Age : 591

Carte d’identité
Age : 585
Pouvoir: Déesse déchue

MessageSujet: Re: [PV: Loona, Aoki] Une histoire de dédommagement   Mer 2 Jan - 21:12

Après la demande de commande que j'avais passer, les deux personnes à mes cotés semblaient troubler. C'est vrai que vu de leurs point de vue je n'avais aucune raison de faire cela. Cependant je savais très bien ce que je faisais. Et pour une fois, je voulais être un tant soit peu gentille. J'ai une dette envers l'autre machin. Pour la fille j'aime assez sa façon de faire les choses, ce tact tout ça. Tout deux restaient muet un instant quand soudain la jeune fille pris la parole.

"Quelque soit ce que tu mijotes, saches que tout se déroulera selon les règles."

Pour qui me prenait elle, suis-je fourbe à ce point ? Bon c'est vrai qu'au vu des évènements passé l'on aurait pu pense ça de moi même. Je lui fit un signe de la main faisant comprendre que pour une fois j'allais rester dans le raisonnable. Le serveur était long ! Que faisait-il bon sang, j'ai faim ! Je m'assoupie sur la table le regard dans le vide. Je pensais à toutes ces choses qui me manquait depuis ma venue ici, ces prairies vertes et ces grand espaces marin. Et surtout, mes anciens pouvoirs me manquait terriblement, si seulement je n'avais pas fait cette erreur de le tuer .. Il ne me laissai pas vraiment le choix à vrai dire .. Perdu dans mes pensées je n'avais même pas vu le serveur arriver apportant avec lui les divers assortiments servit sur un plateau de luxe. Aoki m'adressait la parole d'un ton rieur ce qui me sortit directement de mes pensées.

"Dis moi, quand même, tu ne penses quand même pas que tu vas manger si ? Parce que si c'est ce que tu as prévu, saches que tu n'auras aucune miette de ce qu'il y a présent ici. Ah, et quoi que tu tentes, tu n'y arriveras pas. Rien échappe à mes oreilles."

Comment ça je n'aurais rien ? C'est moi qui paye alors je mange point. Je lui adressait pour lui montrer mon mécontentement face à sa remarque un des regard les plus meurtrier que j'avais fais depuis ma venue. Moi qui voulais être sympathique avec lui pour une fois, cela ne risque pas d'être son jour. Je prenais le premier plateau poser et ingurgita la première chose qui me venait à la main. J'affichais un sourire de satisfaction malsaine à Aoki puis remarqua quelque chose d'anormal .. Cette chose avait un gout atroce ! C'est donc ça la nourriture pour riche ? Qu'il se la garde. J'avalais avec dégoût la nourriture qu'il me restait dans la bouche pour annoncer ensuite mon dégoût envers cette immondice.

"C'est infect !! Monsieur le méchant et belle demoiselle vous pouvez tout garder pour vous, je ne voudrais pas m’empoisonner avec le contenue de ces assiettes."

Je n'avais finalement qu'a patienter jusque la fin du repas .. Et puis à quoi bon autant que je parte toute suite. Je payerais plus tard ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kumiko Hayashi
Les Âmes Spirituelles
Les Âmes Spirituelles
avatar

Messages : 42
Passage pour un prochain pouvoir : 92
Date d'inscription : 23/08/2012
Age : 24
Localisation : Japon

Carte d’identité
Age : 17 ans
Pouvoir: Clairvoyance

MessageSujet: Re: [PV: Loona, Aoki] Une histoire de dédommagement   Ven 4 Jan - 13:37


La renarde s'empara de la nourriture malgré les menaces d'Aoki.

-C'est infect !! Monsieur le méchant et belle demoiselle vous pouvez tout garder pour vous, je ne voudrais pas m’empoisonner avec le contenu de ces assiettes.

Kumiko se retint de rire. Évidemment, les mets tout aussi délicieux qu'ils étaient ne pouvaient être savourés à leur juste valeur que si l'on l'y invitait. Quiconque serait stupide de mettre un professeur en colère subirait une mutation dans ses sens sur simple ordre de celui-ci. Et là, la petite avait enfreint cette règle primordiale car les paroles d'Aoki avaient tout l'air d'être une interdiction bien camouflée. Elle surprit un léger sourire en coin du professeur qui buvait tranquillement sa tasse. L'animal boudait dans son coin.

La jeune fille se mit à manger ce déjeuner si gentiment offert. Le barman qui s'était apprêté à tout révéler à l'hôte était finalement parti sous les yeux cuisants qui l'épiaient sans cesse. D'un regard en biais, elle vit Aoki jeter un bout de nourriture à la sauvage en l'autorisant à le manger. Lorsqu'elle vit la renarde les yeux brillants et les papilles en redemandant, elle détourna la tête pour pouffer même si ça se voyait trop. La victoire était trop belle. Elle s'étira après avoir avalé un plateau entier. Et comme on dit au Japon:


-Merci pour le repas.

Ce fut aussitôt suivi d'un sourire narquois.


-Professeur, que dîtes vous d'une balade digestive ?

---------------✄----------------

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [PV: Loona, Aoki] Une histoire de dédommagement   

Revenir en haut Aller en bas
 
[PV: Loona, Aoki] Une histoire de dédommagement
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Page d'histoire: Mefaits de l'occupation Americaine (1914-19
» Pour l'histoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Majikku :: Intérieur ♪ :: » Les Couloirs ~-
Sauter vers: