AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Strangers on a train

Aller en bas 
AuteurMessage
Maxim Evans

avatar

Messages : 3
Passage pour un prochain pouvoir : 5
Date d'inscription : 21/06/2014
Age : 21

MessageSujet: Strangers on a train   Sam 21 Juin - 22:15

« Chers voyageurs, merci de votre patience, le train ne devrait pas tarder à se mettre en route. Bon voyage ! »

Quand est-ce que la dame avait dit ça, déjà ? Une bonne dizaine de minutes ? Maxim en était certaine. Elle jura à voix basse. Evidemment, il fallait que le train soit en retard ce jour précis. Elle était maudite. Et agacée. Très agacée. Elle détestait les personnes en retard, alors imaginez une machine. C'était inconcevable. Elle leur donnait encore une bonne quinzaine de minute avant de se lever et d'aller se plaindre au conducteur.

Pourtant, sa journée n'avait pas si mal commencé. Elle s'était levé à l'heure, n'avait pas trop la tête dans les choux et avait même petit-déjeuné, ce qui était très rare pour la jeune fille. Surtout un dimanche. La maison était vide lorsque, accompagnée de sa valise, elle s'était dirigée vers la gare. Sa mère avait été retenue assez tard au travail et avait dû dormir chez une collègue. Maxim n'était pas inquiète, elle était même habituée. Bientôt, elle allait recevoir un sms qui lui dirait que tout va bien, ne t'inquiète pas ma chérie, je serai de retour cet aprèm-midi, que fais-tu de beau aujourd'hui dis moi ? Et elle lui répondrait je sais maman, je sais, ne t'en fais pas, je vais sans doute aller voir une amie, je ne sais pas encore si je rentrerai à la maison ce soir.

La jeune Evans regarda son portable. 08:02. Le départ était initialement prévu à 07:47. Si cela continuait ainsi, elle allait vraiment s'énerver. Heureusement qu'elle avait pensé à une marge pour être sûre d'arriver à l'heure. Mais n'empêche. Elle allait vraiment faire du mal à la SNCF. Au moins, il n'y avait presque personne dans son wagon. Elle avait eu de la chance, pour le coup. Elle n'aimait pas les trains bondés. Elle les détestait presque autant que les gens.

Tous des hypocrites. Presque tous. Maxim passa une main distraite dans ses cheveux noirs, qu'elle n'avait pas coiffés ce matin. Comme ils étaient courts, ce n'était pas très embêtant. Au contraire. Elle les aimait beaucoup. Grâce à ses origines taïwannaises - du côté de son père -, ils étaient d'un noir d'encre et très doux. Cependant, elle n'avait pas de traits très asiatiques, pour son plus grand malheur. Elle avait juste une peau très blanche qui bronzait avec difficulté. Mais ça, c'était son côté anglais.

La demoiselle interrompit ses pensées pour suivre vaguement des yeux une personne qui s'installait pas très loin d'elle. Puis regarda de nouveau son mobile ; 08:07. Dans dix minutes, je vais râler, elle se dit. En attendant, elle brancha ses écouteurs et lança sa playlist « Thirty Seconds To Mars ». Cela l’apaiserait peut être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armonie DeLestry

avatar

Messages : 2
Passage pour un prochain pouvoir : 4
Date d'inscription : 21/06/2014

MessageSujet: Re: Strangers on a train   Sam 21 Juin - 23:10

Wouah. Juste wouah.

« Chers voyageurs, merci de votre patience, le train ne devrait pas tarder à se mettre en route. Bon voyage ! »

C’était juste incroyable, spectaculaire… Extraordinaire même ! Armonie se demandait encore comment elle avait fait pour rentrer dans ce train.
Ce n’est pas parce qu’elle était en retard ce matin qu’elle avait failli louper son train, elle est en réalité en retard tous les matins. C’est ainsi. Comme si chaque jour on la testait dès le réveil. De l’action une fois les yeux ouverts. Et même si parfois elle préférerait être à l’heure, elle n’échangerait pour rien au monde cette montée d’adrénaline quotidienne.
Mais aujourd’hui tout était différent, elle devait prendre le train et aussi stupide que ça en a l’air, elle n’avait jamais pris le train. Elle avait pourtant tout prévu. Elle avait programmé trois réveils, marqué son trajet sur son téléphone et sur son carnet, préparé toutes ses affaires pour partir … Il fallait qu’elle monte à bord de ce train. Malheureusement, c’est ce qui parait le plus évident à embarquer qu’on oublie.

« Le billet… PUTAIN. »
Arrivée à la gare avec seulement 10mn de retard, elle courrait dans tous les sens pour obtenir son pass.
08h02. Après avoir harcelé un agent pour obtenir le billet d’un train qui devait déjà être parti, elle sauta dans un des wagons. Elle balança son sac sur un siège et s’appuya sur l’autre le temps de reprendre son souffle.
08h07. Ses cheveux étaient dans un triste état, ils avaient légèrement ondulé à cause de la sueur. Ce n’était certes pas très important mais bon du coup elle devait porter une casquette pour cacher les dégâts, et porter une casquette alors qu’on est à l’intérieur d’un train ça fait juste ridicule. Elle leva les yeux en réalisant soudainement, non pas que c’était complètement con de penser à ses cheveux alors que tout le monde s’en foutait, mais qu’elle s’était peut être trompée de train. Après tout il n’y avait qu’une personne dans son wagon, et puis c’était vraiment très improbable d’obtenir le billet d’un train qui était déjà parti. Bon sang ! Elle devait vraiment prendre ce train ! Sans réfléchir et sans remarquer les écouteurs elle se dirigea vers l’unique passagère du wagon :

« Excusez-moi, on est bien à bord du TER 84369 ? Je suis un peu perdue depuis ce matin. »

Pas qu’un peu à vrai dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxim Evans

avatar

Messages : 3
Passage pour un prochain pouvoir : 5
Date d'inscription : 21/06/2014
Age : 21

MessageSujet: Re: Strangers on a train   Dim 22 Juin - 22:03


Come, break me down, bury me bury me, i am finished with you
Look in my eyes, you're killing me killing me, all i wanted was you


Les yeux mi-clos, Maxim bougeait doucement la tête, en rythme avec une de ses chansons préférées. Mais, malgré sa concentration, elle entendit vaguement quelqu'un lui poser une question à propos d'un TER 84369. Elle entrouvrit une paupière et aperçut la personne qui venait de l'interroger. Elle la jaugea du regard. C'était une jeune fille qui avait l'air un peu plus jeune qu'elle, les cheveux châtains légèrement mouillés par la sueur cachés sous sa casquette, l'air stressée. Et surtout perdue. Très perdue.

La brunette soupira, attrapa son sac et fouilla à l'intérieur à la recherche de son billet. Elle ne connaissait pas le nom du RER, juste sa destination. On sentait chez son interlocutrice une préparation minutieuse et contentieuse, peut être son premier voyage en train ? La curiosité de la demoiselle venait d'être très légèrement attisée - fallait pas non plus abuser. Un rapide coup d’œil sur son ticket lui confirma que l'autre ne s'était pas trompée. Elle rangea le tout et, à la fin de sa chanson, arrêta sa musique.

« Oui, c'est bien ça. »

08:10.

« Tu viens de monter dans le train, eh ? T'as du bol, il devait partir y'a plus de vingt minutes. »

Dans cinq minutes, elle filerait se plaindre. C'était pas possible ce qu'en France les services ferroviaires étaient mal foutus ! Elle regrettait l'Angleterre pour ça. Beaucoup. Mais bon. Dans quelques heures, elle serait à son rendez-vous tant attendu. Elle s'y préparait depuis des semaines. Tout devait être parfait.

Elle soupira à nouveau. Peut être que ce n'était pas un si bon jour, si ce train de mes deux ne se décidait pas à partir. Foutu dimanche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armonie DeLestry

avatar

Messages : 2
Passage pour un prochain pouvoir : 4
Date d'inscription : 21/06/2014

MessageSujet: Re: Strangers on a train   Dim 22 Juin - 22:44


« Tu viens de monter dans le train, eh ? T'as du bol, il devait partir y'a plus de vingt minutes. »

Ses yeux s’illuminèrent. Les dieux devaient vraiment l’aimer, il n’y avait pas d’autres explications possible.

« Ouaip, je sais pas comment je fais, je suis tous le temps en retard et j’arrive à chaque fois à me sau… »
Elle se fit interrompre par une annonce.

« Veuillez nous excuser du retard, le train va partir, attention à la fermeture des portes. »


Elle rebaissa la tête et sourit à la demoiselle.

« Ok j’ai vraiment beaucoup de chance là ! Merci encore ! »

Elle retourna à sa place. C’est le karma ça ma bonne dame, après les derniers évènements désastreux il fallait bien que la chance lui sourisse. Ce train c’était le passage de son ancienne vie à sa nouvelle. Cela faisait déjà plusieurs mois que les relations avec son frère s’étaient détériorées, elle devenait un poids pour lui qui l’avait accueilli  suite à la demande de leurs parents. Elle avait toujours été une enfant difficile, elle enchainait les bêtises qui étaient de plus en plus grosses, jusqu’au jour où ses parents l’ont mise à la porte. Bien évidement ils avaient téléphoné  à leur fils qui avait accepté de s’occuper d’elle et de la remettre sur le droit chemin. Mais ça n’a malheureusement pas duré longtemps avant qu’elle ne recommence et qu’elle ne soit tout simplement épuisée de vivre au dépend de quelqu’un. Et puis…

SMS de XXX à 08 :13 :
Qu’est-ce que tu fous encore ? Je te préviens que si je vois pas ta sale tronche avant 17h00 je ramène les flics avec moi.

Elle éteignit son téléphone et sortit un bloc note gribouillant des mots ici et là pour se maîtriser.  Elle avait au moins 5 bonnes heures devant elle avant d’obtenir sa deuxième chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxim Evans

avatar

Messages : 3
Passage pour un prochain pouvoir : 5
Date d'inscription : 21/06/2014
Age : 21

MessageSujet: Re: Strangers on a train   Dim 22 Juin - 23:37


« Veuillez nous excuser du retard, le train va partir, attention à la fermeture des portes. »

Maxim s'affaissa un peu plus dans son siège. Elle n'aurait pas à râler, finalement. C'était à la fois dommage et triste. Elle aurait bien aimé se défouler. Elle avait quelques heures de trajet devant elle, ce qui, malgré son apparence tranquille et posée, la stressait un peu. Elle ne pouvait s'empêcher d'imaginer différents scénarios, mêlant retards, embrassades et disputes. Pour une fois dans sa vie, la jeune fille avait peur. Mais cela, elle ne l'aurait admis pour rien au monde. Qu'est-ce que vous croyez ?

« Ok j’ai vraiment beaucoup de chance là ! Merci encore ! »

La brune répondit d'un signe de tête, soulagée de pouvoir retourner à sa musique. Cependant, l'inconnue, au lieu de s'éloigner, venait de s'asseoir sur le siège qui faisait face au sien. Bon. Cette fille ne devait pas apprécier la solitude. Tant pis. Elle était mal tombée ; Maxim faisait rarement la conversation à des gens qu'elle ne connaissait pas. Il fallait vraiment réussir à l'intriguer ou à la lancer sur un sujet de conversation intéressant. Et c'était rare que des gens y arrivent, ce pourquoi elle avait si peu d'amis.

Mais elle s'en fichait. « Il vaut mieux être seul que mal accompagné », disait le proverbe. Il s'appliquait si bien à l'anglo-taïwannaise. Soudain, son portable vibra. Comme elle l'avait prévu, sa mère lui envoyait des nouvelles. Maxim eut un petit sourire indulgent ; sa mère travaillait si dur pour qu'elles mènent toutes deux une vie confortable. Après avoir répondu, elle remit sur lecture sa musique et jeta un rapide coup d’œil en face d'elle. La fille avait commencé à écrire sur un carnet. Maxim haussa un sourcil, mais ne dit rien. Les gens font ce qu'ils veulent pour s'occuper, après tout.

Hmpf. Elle sentait l'ennui arriver. Si ce n'était pas pour cette personne, elle n'aurait pas fait le voyage. Mais bon. L'adolescente repassa une main dans ses cheveux, un geste devenu habituel chez elle en cas d'ennui ou de gêne. Elle tripota une mèche, ces derniers temps, elle pensait à changer de style, mais elle ignorait comment. Elle refusait de copier une de ses plus proches amies, Autumn, en se faisait une coupe asymétrique - bien qu'elle adorait ce style. Mais non. Et puis cela ne lui irait pas.

Soupir. Elle pensa à grignoter, mais n'avait pas faim, donc pas de bouffe inutile. 08:18. Deuxième soupir. Lassée, elle ferma les yeux en espérant gagner les bras de Morphée, mais cela allait être difficile. Elle ne savait pas dormir en train.

Tant pis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Strangers on a train   

Revenir en haut Aller en bas
 
Strangers on a train
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Assise dans le train
» Un coupe papier intégré et du silicone dans l'arrière train.
» besoin conseil pour avant train
» Un bien joli train
» Des serpents dans le train |libre aux serpentards]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Majikku :: On the train :: »Wagon-
Sauter vers: